Traitement en cours

Veuillez attendre...

AU - Australie
Office australien des brevets

Informations utiles

Le Guide du déposant du PCT est mis à jour environ chaque semaine grâce aux informations reçues par le Bureau international.
Pour toute question, veuillez contacter l'office ou le Bureau international (pct.guide@wipo.int).
Liste des abréviations utilisées dans ce document :
Office : Office australien des brevets
LAB : Loi australienne sur les brevets
RAB : Règlement australien sur les brevets
art. : Article de la loi sur les brevets
règle : Disposition du règlement sur les brevets
Liste des monnaies utilisées dans ce document :
AUD (Dollar australien), CHF (Franc suisse), EUR (Euro), KRW (Won coréen), NZD (Dollar néo-zélandais), SGD (Dollar de Singapour), USD (Dollar des États-Unis), ZAR (Rand sud-africain)
Information sur les Pays et Offices :
La liste des acronymes utilisée pour les offices n’est plus disponible car celle-ci a été intégrée dans la fonctionnalité mouseover pour chaque code ST.3 présentée dans ce document.
Se référer à Liste des normes, recommandations et principes directeurs de l’OMPI anciennement annexe K, Noms de pays et codes à deux lettres correspondants. Elle contient une liste des noms abrégés et codes à deux lettres acceptés pour désigner les pays, territoires et organisations intergouvernementales ainsi que leur office respectif dans les documents se rapportant aux demandes internationales selon le PCT. La liste est telle que présentée dans la Norme ST.3 de l’OMPI
Se référer également à États contractants du PCT anciennement Annexe A.
Profil de l'Office
Pour de plus amples détails techniques, se référer à Profil ePCT de l'Office.
Réserves, déclarations, notifications et incompatibilités relatives au PCT
Règle 23bis.2.e)
Se référer à la liste complète.
Se référer à la liste complète.
Dates de fermeture de l'Office
Fermeture hebdomadaire les Samedi et Dimanche
D'autres dates de fermeture peuvent être consultées sur la page des dates de fermeture des offices de propriété intellectuelle

Phase Internationale

Annexe B - Informations sur les États contractants ou sur les organisations intergouvernementales

État contractant :
Australie
Code à deux lettres :
AU
Australie - Office australien des brevets
Nom de l’office :
Office australien des brevets
Siège :
Discovery House
47 Bowes Street
Phillip
Canberra A.C.T. 2606
Australie
Adresse postale :
P.O. Box 200
Woden
A.C.T. 2606
Australie
Téléphone :
Local
1300 65 10 10
International
(61-2) 622 236 26
Courrier électronique :
pct@ipaustralia.gov.au
Télécopieur :
Aucune
L’office accepte-t-il le dépôt de documents par télécopie ou par des moyens analogues (règle 92.4 du PCT) ?
Non
L’office envoie-t-il, par courrier électronique, des notifications en relation avec les demandes internationales ?
Oui
L’office accepterait-il que soit produite, en cas de perte ou de retard du courrier, la preuve qu’un document a été expédié lorsque l’expédition a été faite par une entreprise d’acheminement autre que l’administration postale (règle 82.1 du PCT) ?
Oui
L’office est-il disposé à permettre aux déposants de rendre les demandes disponibles auprès du service d’accès numérique aux documents de priorité de l’OMPI (règle 17.1.b-bis) du PCT) ?
Oui, l’office est disposé à permettre aux déposants de rendre les demandes nationales et internationales déposées sous forme électronique disponibles auprès du service d’accès numérique aux documents de priorité de l’OMPI
Pour de plus amples détails concernant la procédure de requête auprès de l’office afin de rendre les demandes disponibles auprès du service d’accès numérique aux documents de priorité de l’OMPI, se référer à https://www.ipaustralia.gov.au/patents/applying-patent/international-application-process/applying-international-application/priority-document-access-service-das
Office(s) récepteur(s) compétent(s) pour les demandes internationales déposées par les nationaux et les personnes domiciliées dans ce pays :
AU
Australie - Office australien des brevets
IB
Bureau international de l'Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle - Bureau international de l'OMPI
La législation nationale impose-t-elle des restrictions s’agissant du dépôt de demandes internationales auprès de l'un des offices étrangers?
Se référer à l'Office
Office(s) désigné(s) (ou élu(s)) compétent(s) pour ce pays :
Se référer à la Phase Nationale
AU
Australie - Office australien des brevets
Types de protection disponibles par la voie PCT :
Brevets
brevets d’addition
Disponibilité en vertu de la législation nationale relative à une recherche de type international (Article 15 du PCT) :
Règle 3.14A du règlement d’application de la loi sur les brevets
Protection provisoire à la suite de la publication internationale :
Le déposant jouit des droits définis à l’article 57 de la loi de1990 sur les brevets à compter de la date à laquelle la demande internationale est publiée selon l’article 21 du PCT ou, à un autre titre, est mise à disposition du public pour inspection en vertu de l’article 56A de la loi de 1990 sur les brevets et règle 4.4 du règlement d’application de la loi sur les brevets (c’est-à-dire, en général, les mêmes droits que ceux qu’il aurait eus si le brevet avait été délivré le jour où la spécification est publiée à l’exception du fait qu’il ne peut pas intenter une action en contrefaçon avant que le brevet ait été délivré)
Informations utiles si cet État contractant est désigné (ou élu)
Délai dans lequel le nom et l’adresse de l’inventeur doivent être communiqués :
Peuvent figurer dans la requête ou doivent être communiqués dans un délai de deux mois à compter de la date de l’invitation
Existe-t-il des dispositions particulières relatives au dépôt de micro-organismes et autre matériel biologique ?
Oui, se référer à l'Annexe L.

Annexe C - Office récepteur

Office(s) récepteur(s) compétent(s) pour les demandes internationales déposées par les nationaux et les personnes domiciliées des pays suivants:
Australie
Langue dans laquelle la demande internationale peut être déposée :
Anglais
Langue acceptée pour le texte libre dépendant de la langue dans le listage des séquences :
Comme ci-dessus
Langue dans laquelle la requête peut être déposée :
Comme ci-dessus
Nombre d’exemplaires requis sur papier par l’office récepteur :
1
L’office récepteur accepte-t-il le dépôt de demandes internationales sous forme électronique ?
Oui
l’office accepte le dépôt sous forme électronique à l’aide du portail de dépôt en ligne ePCT

Lorsque la demande internationale est déposée sous forme électronique conformément à, et dans la mesure prévue par, la septième partie et l’annexe F des instructions administratives, le montant total de la taxe internationale de dépôt est réduit (se référer à “Taxes payables à l’office récepteur”).
Lorsque la demande internationale contient un listage de séquences présenté dans une partie distincte de la description, celui-ci doit être présenté conformément à la norme figurant à l’annexe C des Instructions administratives, c’est-à-dire selon la norme ST.26 de l’OMPI en format XML; aucune taxe n’est due pour un listage de séquences présenté dans ce format.
Pour prendre connaissance des notifications pertinentes de l’office, il convient de se référer aux Notifications officielles (Gazette du PCT) datées du 28 juillet 2016, page 172 et suiv., du 21 juillet 2022, page 185 et 7 septembre 2023, page 174.
L’office récepteur accepte-t-il les requêtes en restauration du droit de priorité (règle 26bis.3 du PCT) ?
Oui
l’office applique à ces requêtes à la fois le critère du “caractère non intentionnel” et celui de “diligence requise”
Administration compétente chargée de la recherche internationale :
AU
Australie - Office australien des brevets
KR
République de Corée - Office coréen de la propriété intellectuelle
Administration compétente chargée de l’examen préliminaire international :
AU
Australie - Office australien des brevets
KR
République de Corée - Office coréen de la propriété intellectuelle
Taxes payables à l’office récepteur :
Taxe de transmission :
200 AUD
Taxe internationale de dépôt :
2,247 AUD
Cette taxe est réduite de 90% si certaines conditions s’appliquent (se référer à l’annexe C(IB)).
Taxe par feuille à compter de la 31e :
25 AUD
Cette taxe est réduite de 90% si certaines conditions s’appliquent (se référer à l’annexe C(IB)).
Réductions (selon le barème de taxes, point 4) :
Dépôt électronique (la requête étant en format à codage de caractères) :
338 AUD
Dépôt électronique (la requête, la description, les revendications et l’abrégé étant en format à codage de caractères) :
507 AUD
Taxe de recherche :
Se référer à
Annexe D(AU)
Annexe D(KR)
Taxe pour le document de priorité (règle 17.1.b) du PCT) :
50 AUD
Taxe pour requête en restauration du droit de priorité (règle 26bis.3.d) du PCT) :
200 AUD
L’office récepteur exige-t-il un mandataire ?
Non
Qui peut agir en qualité de mandataire?
Toute personne inscrite sur la liste des conseils en brevets agréés par l’office
Renonciation au pouvoir :
Les renonciations aux pouvoirs ne s’appliquent pas (règle 90.4.e) et 90.5.d) du PCT) lorsque le mandataire ou représentant commun présente une déclaration de retrait lors de la phase internationale (règle 90bis.1 à 90bis.4 du PCT; se référer également au paragraphe 11.048 de la phase internationale).
L’office a-t-il renoncé à l’exigence selon laquelle un pouvoir distinct doit lui être remis ?
Oui
Cas particuliers dans lesquels un pouvoir distinct est requis :
En cas de litige non résolu portant sur la question de savoir qui est le mandataire représentant le ou les déposants
L’office a-t-il renoncé à l’exigence selon laquelle une copie d’un pouvoir général doit lui être remise ?
Oui
Cas particuliers dans lesquels une copie d’un pouvoir général est requise :
En cas de litige non résolu portant sur la question de savoir qui est le mandataire représentant le ou les déposants

Annexe D - Administration chargée de la recherche internationale

Administration chargée de la recherche internationale compétente pour les offices récepteurs suivants :
AU
Australie - Office australien des brevets
BN
Brunéi Darussalam - Office de la propriété intellectuelle du Brunéi Darussalam (BruIPO)
GH
Ghana - Direction générale de l'enregistrement (Ghana)
ID
Indonésie - Direction générale de la propriété intellectuelle (Indonésie)
IN
Inde - Office indien des brevets
IQ
Iraq - Office irakien des brevets (IQPO)
JM
Jamaïque - Office de la propriété intellectuelle de la Jamaïque (JIPO)
JO
Jordanie - Direction de la protection de la propriété industrielle, Ministère de l'industrie, du commerce et de l'approvisionnement (Jordanie)
KE
Kenya - Institut kényan de la propriété industrielle
KR
République de Corée - Office coréen de la propriété intellectuelle
LR
Libéria - Office de la propriété intellectuelle du Libéria
MU
Maurice - Office de la propriété industrielle de Maurice (IPOM)
MY
Malaisie - Société de propriété intellectuelle de Malaisie
NZ
Nouvelle-Zélande - Office de la propriété intellectuelle de la Nouvelle-Zélande (IPONZ)
OM
Oman - Office national de la propriété intellectuelle (Ministère du commerce, de l'industrie et de la promotion des investissements) (Oman)
PG
Papouasie-Nouvelle-Guinée - Office de la propriété intellectuelle de la Papouasie-Nouvelle-Guinée
PH
Philippines - Office de la propriété intellectuelle des Philippines
SG
Singapour - Office de la propriété intellectuelle de Singapour
TH
Thaïlande - Département de la propriété intellectuelle (DPI) (Thaïlande)
US
États-Unis d'Amérique - Office des brevets et des marques des États-Unis (USPTO)
VN
Viet Nam - Office de la propriété intellectuelle du Viet Nam (IP Viet Nam)
ZA
Afrique du Sud - Commission pour les sociétés et la propriété intellectuelle (CIPC) (Afrique du Sud)
ZW
Zimbabwe - Office de la propriété intellectuelle du Zimbabwe
Taxe de recherche (règle 16 du PCT) :
2,200 AUD
1,302 CHF
1,345 EUR
1,864,000 KRW
2,340 NZD
2,036 SGD
1,523 USD
26,950 ZAR
Taxe à verser à l’office récepteur dans la monnaie ou l’une des monnaies acceptées par cet office.
Taxe de recherche additionnelle (règle 40.2 du PCT) :
2,200 AUD
Taxe à verser à l’administration chargée de la recherche internationale et dans certains cas seulement
Taxe pour la délivrance de copies des documents cités dans le rapport de recherche internationale (règle 44.3 du PCT) :
par document 50 AUD
Cette taxe est plafonnée à 200 AUD
Comment obtenir des copies :
L’administration fournit, sur demande, aux déposants et offices désignés (élus) une copie de chaque document cité dans le rapport de recherche internationale, moyennant le paiement de la taxe mentionnée ci-dessus
Les documents peuvent être demandés par le biais d’eServices à l’adresse suivante :
http://portal.ipaustralia.gov.au/login
Taxe pour la délivrance de copies des documents contenus dans le dossier de la demande internationale (règle 94.1ter du PCT) :
par document 50 AUD
Taxe de réserve (règle 40.2.e) du PCT) :
Aucune
Taxe pour remise tardive (règle 13ter.1.c) du PCT) :
Aucune
Conditions de remboursement et montant du remboursement de la taxe de recherche :
Toute somme payée par erreur, sans raison ou en excédent est remboursée.
Lorsque la demande internationale est retirée ou considérée comme retirée, en vertu de l’article 14.1), 3) ou 4) du PCT, avant le début de la recherche internationale :
remboursement à 100%
Lorsque l’administration peut utiliser une recherche antérieure, selon l’usage qui peut être fait de la recherche antérieure:
remboursement jusqu’à 50%
Lorsque l’administration émet une déclaration indiquant qu’il ne sera pas établi de rapport de recherche internationale selon l’article 17.2.a) du PCT :
remboursement de 1,500 AUD
Langues admises pour la recherche internationale :
Anglais
L’administration accepte-elle des commentaires informels sur les résultats de recherches antérieures si la demande internationale revendique la priorité d’une demande antérieure qui a déjà fait l’objet d’une recherche par cette administration ?
Non
Types de supports matériels acceptés pour la fourniture des listages des séquences de nucléotides ou d’acides aminés :
La copie imprimable du listage des séquences et des données permettant l’identification devrait figurer tout entière dans un seul fichier “texte” (pour les demandes dont la date de dépôt est antérieure au 1er juillet 2022, la norme ST.25 de l’OMPI s’applique) ou un fichier XML (pour les demandes déposées à compter du 1er juillet 2022, la norme ST.26 de l’OMPI s’applique) sur un seul CD-ROM, CD-R, DVD ou DVD-R respectant la norme (ISO 9660).
Objets exclus de la recherche :
Tout objet mentionné aux points i) à vi) de la règle 39.1 du PCT, à l’exception de tout objet qui, conformément aux dispositions de la législation australienne sur les brevets, est soumis à une recherche dans le cadre de la procédure de délivrance des brevets
Renonciation au pouvoir :
Les renonciations aux pouvoirs ne s’appliquent pas (règle 90.4.e) et 90.5.d) du PCT) lorsque le mandataire ou représentant commun présente une déclaration de retrait lors de la phase internationale (règle 90bis.1 à 90bis.4 du PCT; se référer également au paragraphe 11.048 de la phase internationale).
L’administration a-t-elle renoncé à l’exigence selon laquelle un pouvoir distinct doit lui être remis ?
Oui
Cas particuliers dans lesquels un pouvoir distinct est requis :
En cas de litige non résolu portant sur la question de savoir qui est le mandataire représentant le ou les déposants
L’administration a-t-elle renoncé à l’exigence selon laquelle une copie d’un pouvoir général doit lui être remise ?
Oui
Cas particuliers dans lesquels une copie d’un pouvoir général est requise :
En cas de litige non résolu portant sur la question de savoir qui est le mandataire représentant le ou les déposants

Annexe E - Administration chargée de l’examen préliminaire international

Administration chargée de l'examen préliminaire international compétente pour les offices récepteurs suivants :
AU
Australie - Office australien des brevets
BN
Brunéi Darussalam - Office de la propriété intellectuelle du Brunéi Darussalam (BruIPO)
GH
Ghana - Direction générale de l'enregistrement (Ghana)
ID
Indonésie - Direction générale de la propriété intellectuelle (Indonésie)
IN
Inde - Office indien des brevets
IQ
Iraq - Office irakien des brevets (IQPO)
JM
Jamaïque - Office de la propriété intellectuelle de la Jamaïque (JIPO)
JO
Jordanie - Direction de la protection de la propriété industrielle, Ministère de l'industrie, du commerce et de l'approvisionnement (Jordanie)
KE
Kenya - Institut kényan de la propriété industrielle
KR
République de Corée - Office coréen de la propriété intellectuelle
LR
Libéria - Office de la propriété intellectuelle du Libéria
MU
Maurice - Office de la propriété industrielle de Maurice (IPOM)
MY
Malaisie - Société de propriété intellectuelle de Malaisie
NZ
Nouvelle-Zélande - Office de la propriété intellectuelle de la Nouvelle-Zélande (IPONZ)
OM
Oman - Office national de la propriété intellectuelle (Ministère du commerce, de l'industrie et de la promotion des investissements) (Oman)
PG
Papouasie-Nouvelle-Guinée - Office de la propriété intellectuelle de la Papouasie-Nouvelle-Guinée
PH
Philippines - Office de la propriété intellectuelle des Philippines
SG
Singapour - Office de la propriété intellectuelle de Singapour
TH
Thaïlande - Département de la propriété intellectuelle (DPI) (Thaïlande)
US
États-Unis d'Amérique - Office des brevets et des marques des États-Unis (USPTO)
VN
Viet Nam - Office de la propriété intellectuelle du Viet Nam (IP Viet Nam)
ZA
Afrique du Sud - Commission pour les sociétés et la propriété intellectuelle (CIPC) (Afrique du Sud)
ZW
Zimbabwe - Office de la propriété intellectuelle du Zimbabwe
Taxe d’examen préliminaire (règle 58 du PCT) :
590 AUD
Lorsque le rapport de recherche internationale n’a pas été établi par l’Office australien des brevets
820 AUD
Taxe à verser à l’administration chargée de l’examen préliminaire international.
Taxe d’examen préliminaire additionnelle (règle 68.3 du PCT) :
Taxe à verser à l’administration chargée de l’examen préliminaire international et dans certains cas seulement.
590 AUD
Taxe de traitement (règle 57.1 du PCT) :
338 AUD
Taxe à verser à l’administration chargée de l’examen préliminaire international. Cette taxe est réduite de 90% si certaines conditions s’appliquent (se référer à l'annexe C(IB)).
Taxe pour la délivrance de copies des documents cités dans le rapport d’examen préliminaire international (règle 71.2 du PCT) :
par document 50 AUD
Cette taxe est plafonnée à 200 AUD
Comment obtenir des copies :
L’administration fournit, sur demande, aux déposants et offices élus une copie de chaque document cité dans le rapport d’examen préliminaire international, moyennant le paiement de la taxe mentionnée ci-dessus
Les documents peuvent être demandés par le biais d’eServices à l’adresse suivante :
http://portal.ipaustralia.gov.au/login
Taxe pour la délivrance de copies des documents contenus dans le dossier de la demande internationale (règle 94.2 du PCT) :
par document 50 AUD
Taxe de réserve (règle 68.3.e) du PCT) :
Aucune
Taxe pour remise tardive (règle 13ter.2 du PCT) :
Aucune
Conditions de remboursement et montant du remboursement de la taxe d’examen préliminaire :
Toute somme payée par erreur, sans raison ou en excédent est remboursée.
Dans les cas prévus à la règle 58.3 du PCT:
remboursement à 100%
Si la demande internationale ou la demande d’examen préliminaire international est retirée avant le début de l’examen préliminaire international:
remboursement à 100%
Langues admises pour l’examen préliminaire international :
Anglais
Objets exclus de l’examen :
Tout objet mentionné aux points i) à vi) de la règle 67.1 du PCT, à l’exception de tout objet qui, conformément aux dispositions de la législation australienne sur les brevets, est soumis à un examen dans le cadre de la procédure de délivrance des brevets
Renonciation au pouvoir :
Les renonciations aux pouvoirs ne s’appliquent pas (règle 90.4.e) et 90.5.d) du PCT) lorsque le mandataire ou représentant commun présente une déclaration de retrait lors de la phase internationale (règle 90bis.1 à 90bis.4 du PCT; se référer également au paragraphe 11.048 de la phase internationale).
L’administration a-t-elle renoncé à l’exigence selon laquelle un pouvoir distinct doit lui être remis ?
Oui
Cas particuliers dans lesquels un pouvoir distinct est requis :
En cas de litige non résolu portant sur la question de savoir qui est le mandataire représentant le ou les déposants
L’administration a-t-elle renoncé à l’exigence selon laquelle une copie d’un pouvoir général doit lui être remise ?
Oui
Cas particuliers dans lesquels une copie d’un pouvoir général est requise :
En cas de litige non résolu portant sur la question de savoir qui est le mandataire représentant le ou les déposants

Annexe L - Dépôts de micro-organismes et autre matériel biologique

Exigences des offices désignés et élus
Seuls les offices dont la loi nationale applicable contient des dispositions concernant les dépôts de micro-organismes et autre matériel biologique sont énumérés dans l'annexe L. Sauf indication contraire, les dépôts aux fins de la procédure en matière de brevets devant ces offices peuvent être effectués auprès de toute institution de dépôt internationale reconnue en vertu du Traité de Budapest sur la reconnaissance internationale du dépôt des micro-organismes aux fins de la procédure en matière de brevets.
Pour la liste complète de ces institutions, se référer à :
Les notifications y relatives peuvent être consultées à l’adresse suivante :
De plus amples détails concernant les exigences des institutions de dépôt en vertu du Traité de Budapest sont disponibles à l’adresse suivante :
Délai (éventuel) inférieur à 16 mois à compter de la date de priorité, dans lequel le déposant doit fournir :
— Les indications exigées dans la règle 13bis.3.a)i) à iii) :
Aucune
— toute indication supplémentaire :
Lors du dépôt (comme partie de la demande)
Indications (éventuelles) qui doivent figurer outre celles exigées dans la règle 13bis.3.a)i) à iii) selon les notifications des offices :
Dans la mesure où ils sont accessibles au déposant, renseignements se rapportant aux caractéristiques du microorganisme
Information additionnelle
Tout déposant peut faire une déclaration selon laquelle, avant la délivrance d’un brevet ou la déchéance, le rejet ou le retrait de la demande, un échantillon d’un micro-organisme ne peut être remis qu’à un expert n’ayant aucun intérêt dans l’invention (règle 3.25A(2)) du règlement d’exécution de la loi australienne sur les brevets). Le déposant doit en faire la déclaration directement auprès de l’Office australien des brevets avant que la demande ne soit accessible au public (normalement à la date de publication internationale).

Phase Nationale

Résumé des exigences pour l’ouverture de la phase nationale

Délais applicables pour l’ouverture de la phase nationale :
En vertu de l’article 22.3) du PCT : 31 mois à compter de la date de priorité
En vertu de l’article 39.1)b) du PCT : 31 mois à compter de la date de priorité
Traduction de la demande internationale requise dans l’une des langues suivantes: 1
Anglais
Éléments que doit comporter la traduction pour l’ouverture de la phase nationale : 1
En vertu de l’article 22 du PCT : Description, revendications (si elles ont été modifiées, à la fois telles que déposées initialement et telles que modifiées), texte éventuel des dessins, abrégé
En vertu de l’article 39.1) du PCT : Description, revendications, texte éventuel des dessins (si l’un quelconque de ces éléments a été modifié, il doit figurer seulement tel que modifié par les annexes du rapport d’examen préliminaire international)
Une copie de la demande internationale est-elle requise dans des circonstances particulières?
Une copie est requise uniquement dans le cas où le déposant demande expressément, en vertu de l’article 23.2) du PCT, une ouverture anticipée de la phase nationale alors qu’il n’a pas reçu le formulaire PCT/IB/308 et que l’office n’a pas reçu de la part du Bureau international une copie de la demande internationale en vertu de l’article 20 du PCT
Taxes nationales :
Taxe de dépôt : 1
Cette taxe est applicable lorsque les moyens préférés suivants pour des transactions spécifiques sont utilisés : Online Services (eServices) ou Business to Business (B2B).
Pour de plus amples détails, se référer à :
http://www.ipaustralia.gov.au/patents/understanding-patents/time-and-costs
370 AUD
Cette taxe est applicable lorsque d’autres moyens acceptés tels que courrier ou à un comptoir sont utilisés pour des opérations conventionnelles.
Pour de plus amples détails, se référer à :
http://www.ipaustralia.gov.au/patents/understanding-patents/time-and-costs
570 AUD
Exemption, réduction ou remboursement de la taxe nationale :
Aucune
Exigences particulières de l’office (règle 51bis du PCT) :
Si le déposant n’a pas déjà fait le nécessaire dans le délai applicable en vertu de l’article 22 ou 39.1) du PCT, l’office l’invitera à le faire dans un délai fixé dans l’invitation.
Nom de l’inventeur s’il n’a pas été indiqué dans la partie “requête” de la demande internationale 2
Déclaration ou notification relative au droit du déposant de demander et d’obtenir un brevet 2
Déclaration ou notification relative au droit du déposant de revendiquer la priorité d’une demande antérieure 2
Adresse de service en Australie ou en Nouvelle-Zélande (mais la représentation par un mandataire n’est pas exigée)
Vérification de la traduction 3
Qui peut agir en qualité de mandataire?
Toute personne habilitée à exercer auprès de l’office en tant que conseil en brevets
L’office accepte-t-il les requêtes en restauration du droit de priorité (règle 49ter.2 du PCT) ?
Oui, l’office applique à ces requêtes les exigences de la législation nationale

La procédure lors de la phase nationale

AU.01 TRADUCTION (VÉRIFICATION)
RAB règle 3.5AC.9), RAB règle 3.5AF.2D), 1.3 définition de “certificat de vérification”
Une vérification de la traduction de la demande internationale ou de toute modification en vertu des articles 19 ou 34 du PCT ne doit être fournie à l’office que si le Commissioner l’exige expressément. Cela se produit uniquement s’il existe des motifs raisonnables de croire que la traduction en anglais ne reflète pas correctement le document dans sa langue d’origine. Le certificat de vérification requis pour la traduction de la demande internationale consiste en une simple déclaration signée et datée, qui peut être faite par toute personne.
AU.02 TRADUCTION (CORRECTION)
RAB règle 3.5AC.8), RAB règle 3.5AC.9)a), RAB règle 3.5AF.2C), RAB règle 3.5AF.2D)a)
Il est possible de corriger des erreurs dans la traduction de la demande internationale en se référant au texte de la demande internationale telle qu’initialement déposée (se référer aux paragraphes 6.002 et 6.003 de la phase nationale). Cela peut être fait lorsque le déposant prend connaissance d’une erreur ou d’une omission, ou en réponse au Commissioner qui exige la vérification d'une traduction.
AU.03 TAXES (MODE DE PAIEMENT)
Le mode de paiement des taxes mentionnées dans le résumé et dans le présent chapitre est indiqué à l’annexe AU.I.
AU.04 ADRESSE DE SERVICE
RAB règle 3.2C.2)a)i)
Aucun déposant, qu’il soit ou non ressortissant ou résident australien, n’est tenu de se faire représenter par un mandataire; il doit en revanche avoir une adresse de service (pour recevoir les notifications et autres communications) en Australie ou en Nouvelle-Zélande. Le déposant est tenu d’indiquer cette adresse afin de pouvoir poursuivre la procédure auprès de l’office. Tout déposant peut se faire représenter par un conseil en brevets autorisé à exercer auprès de l’office et l’adresse de service doit être normalement celle d’un conseil en brevets agréé. L’office remet, sur demande, une liste des conseils en brevets agréés.
AU.05 TAXE DE RENOUVELLEMENT
LAB art. 142.2)d), LAB art. 143.a), RAB règle13.3, RAB règle13.6, RAB règle22.2
Une taxe de renouvellement doit être acquittée pour maintenir la demande en vigueur. La première taxe de renouvellement vient à échéance quatre ans après la date du dépôt international (taxe du quatrième anniversaire); ensuite, une taxe de renouvellement vient à échéance à chaque date anniversaire du dépôt international. Ces taxes peuvent être acquittées à tout moment jusqu’à la date d’échéance ou, moyennant paiement d’une taxe de prorogation de délai, dans les six mois qui suivent la date d’échéance. Le montant des taxes de renouvellement et des taxes de prorogation de délai est indiqué à l’annexe AU.I.
AU.06 REQUÊTE EN EXAMEN
LAB art. 44, LAB art. 45, RAB règle 3.15
L’office n’accorde de brevet standard qu’après un examen de brevetabilité et n’entreprend la procédure relative à cet examen que sur demande.
AU.07 DÉLAI DE PRÉSENTATION D’UNE REQUÊTE EN EXAMEN
RAB règle 3.15, RAB règle 3.16
Le déposant doit demander l’examen dans un délai de cinq ans à compter de la date du dépôt international ou, si l’office l’invite à faire cette demande, dans un délai de deux mois à compter de la date de la notification faite par l’office à cet effet.
AU.08 TAXE DE REQUÊTE EN EXAMEN
RAB règle 22.2, RAB règle 22.2C
La requête en examen n’est valable que si une taxe de requête en examen a été acquittée. Le montant de cette taxe est indiqué à l’annexe AU.I.
AU.09 DÉLAI D’ACCEPTATION D’UNE DEMANDE
APA Sec. 142(2)€, RAB règle 13.4
Une demande pour laquelle une requête en examen a été déposée doit avoir été acceptée dans un délai de 12 mois à compter de la date du premier rapport d’examen.
AU.10 TAXE D’ACCEPTATION
RAB règle 22.22, RAB règle 22.2I
Une taxe doit être acquittée après l’acceptation de la demande. Le montant de cette taxe est indiqué à l’annexe AU.I.
AU.11 DROIT
RAB règle 3.15.2)
Toutes les requêtes en examen doivent inclure les déclarations ou notifications selon lesquelles le déposant a le droit de demander et d’obtenir un brevet, et de revendiquer la priorité de la demande antérieure. Ces exigences peuvent être considérées comme ayant été satisfaites si le déposant inclut dans la requête les déclarations correspondantes conformément à la règle 4.17 du PCT.
AU.12 DOCUMENT DE PRIORITÉ (TRADUCTION)
LAB art. 43AA, RAB règle 3.14D, RAB règle 22.15A
Il est nécessaire de remettre à l’office une traduction vérifiée en langue anglaise (se référer au paragraphe AU.01) de tout document de priorité si le Commissioner le demande expressément au déposant. Ceci ne se produit que lorsque la traduction est nécessaire à la détermination de la validité de la demande.
Une vérification de la traduction de la demande internationale ou de toute modification en vertu des articles 19 ou 34 du PCT ne doit être fournie à l’office que si le Commissioner l’exige expressément. Cela se produit uniquement s’il existe des motifs raisonnables de croire que la traduction en anglais ne reflète pas correctement le document dans sa langue d’origine. Le certificat de vérification requis pour la traduction de la demande internationale consiste en une simple déclaration signée et datée, qui peut être faite par toute personne.
AU.13 MODIFICATION DE LA DEMANDE; DÉLAIS
art. 28 du PCT, art. 41 du PCT, LAB art. 102, LAB art. 104, ARB chapitre 10
Le déposant peut apporter les modifications suivantes à sa demande auprès de l’office (à condition d’acquitter, dans le cas de modifications volontaires, la taxe de modifications volontaires indiquée à l’annexe AU.I) :
i) avant l’acceptation :
— correction de fautes matérielles et d’erreurs évidentes ;
— modifications ne se traduisant pas par la revendication ou divulgation de nouveaux éléments (qui iraient au-delà de l’exposé de l’invention qui figure dans la demande internationale telle qu’elle a été déposée) ;
ii) après l’acceptation :
— correction de fautes matérielles et d’erreurs évidentes ;
— modifications ne se traduisant pas par la revendication ou divulgation de nouveaux éléments (qui iraient au-delà de l’exposé de l’invention qui figure dans la demande internationale telle qu’elle a été déposée) et n’étendant pas la portée des revendications existant avant les modifications.
AU.14 RÉVISION EN VERTU DE L’ARTICLE 25 DU PCT
art. 25 du PCT, Règle 51 du PCT, LAB art. 10, RAB règle 3.5AB
Les grandes lignes de la procédure applicable sont exposées aux paragraphes 6.018 à 6.021 de la phase nationale. Avant de prendre une décision négative, l’office accorde toujours au déposant la possibilité de se faire entendre. Le réexamen d’une décision négative peut être demandé à la Cour fédérale d’Australie.
AU.15 EXCUSE DES RETARDS DANS L’OBSERVATION DES DÉLAIS
art. 24.2) du PCT, art. 48.2) du PCT
Il convient de se reporter aux paragraphes 6.022 à 6.027 de la phase nationale.
AU.16
LAB art. 223, RAB règle 8.3.4), RAB règle 22.11
Le déposant qui, par suite d’une erreur ou omission de sa part ou de la part de son mandataire ou de son conseil, ou par suite de circonstances indépendantes de la volonté de l’intéressé, n’a pas respecté un délai dont l’inobservation est préjudiciable à ses droits ou si le Commissioner juge que la personne a fait tout ce qu’il fallait, vu les circonstances, pour s’assurer d’accomplir l’acte en question dans ce délai, peut demander à l’office de proroger le délai même si celui-ci est déjà expiré. La requête doit être présentée par écrit et être assortie d’une déclaration indiquant les faits sur lesquels elle est fondée, elle doit aussi être accompagnée du paiement d’une taxe (pour le montant de cette taxe, se référer à l’annexe AU.I).
AU.17 RESTAURATION DU DROIT DE PRIORITÉ
Règle 49ter.f) du PCT, LAB art. 223
Le déposant qui, par suite d’une erreur ou omission de sa part ou de la part de son mandataire ou de son conseil, ou par suite de circonstances indépendantes de la volonté de l’intéressé, n’a pas respecté un délai dont l’inobservation est préjudiciable à ses droits ou si le Commissioner juge que la personne a fait tout ce qu’il fallait, vu les circonstances, pour s’assurer d’accomplir l’acte en question dans ce délai, peut demander à l’office de proroger le délai même si celui-ci est déjà expiré. La requête doit être présentée par écrit et être assortie d’une déclaration indiquant les faits sur lesquels elle est fondée, elle doit aussi être accompagnée du paiement d’une taxe (pour le montant de cette taxe, se référer à l’annexe AU.I).

Annexes

Annexe AU.I - Taxes
Demande de brevet ordinaire
Taxe de dépôt :
370 AUD 4
570 AUD 5
— ouverture de la phase nationale d’une demande PCT en vertu du paragraphe 89(3)(b) de la Loi australienne sur les brevets
370 AUD 4
570 AUD 5
Taxe de requête en examen :
a) pour un examen selon l’article 45 de la Loi australienne sur les brevets (examen normal) :
i) si la demande est une demande PCT pour laquelle l’Office australien des brevets a établi un rapport d’examen préliminaire international selon l’article 35 du PCT
300 AUD
ii) toutes les autres demandes
490 AUD
Taxe pour l’acceptation d’une demande de brevet et d’une spécification complète :
a) pour l’acceptation
250 AUD
b) si plus de 20 revendications figurent dans la spécification lors de l’acceptation, pour chaque revendication à compter de la 21e (mais égale ou inférieure à 30)
125 AUD
c) si plus de 30 revendications figurent dans la spécification lors de l’acceptation, pour chaque revendication à compter de la 31e
250 AUD
Taxes de renouvellement : (payables à l’anniversaire de la date du dépôt international à compter du 4e anniversaire) :
— au 4e anniversaire
300 AUD 4
350 AUD 5
— au 5e anniversaire
315 AUD 4
365 AUD 5
— au 6e anniversaire
335 AUD 4
385 AUD 5
— au 7e anniversaire
360 AUD 4
410 AUD 5
— au 8e anniversaire
390 AUD 4
440 AUD 5
— au 9e anniversaire
425 AUD 4
475 AUD 5
— au 10e anniversaire
490 AUD 4
540 AUD 5
— au 11e anniversaire
585 AUD 4
635 AUD 5
— au 12e anniversaire
710 AUD 4
760 AUD 5
— au 13e anniversaire
865 AUD 4
915 AUD 5
— au 14e anniversaire
1,050 AUD 4
1,100 AUD 4
— au 15e anniversaire
1,280 AUD 4
1,330 AUD 5
— au 16e anniversaire
1,555 AUD 4
1,605 AUD 5
— au 17e anniversaire
1,875 AUD 4
1,925 AUD 5
— au 18e anniversaire
2,240 AUD 4
2,290 AUD 5
— au 19e anniversaire
2,650 AUD 4
2,700 AUD 5
Taxe de prorogation de délai :
a) lorsqu’il y a erreur ou omission de la part de l’intéressé, de son mandataire ou de son conseil – par mois ou fraction de mois
100 AUD
b) pour des circonstances indépendantes de la volonté de l’intéressé – demande de prorogation
100 AUD
c) lorsque le Commisioner juge que la personne en question a fait tout ce qu’il fallait, vu les circonstances, pour s’assurer que l’acte soit accompli dans le délai – par mois ou fraction de mois
100 AUD
d) si la taxe n’est pas payée à l’anniversaire (ou avant l’anniversaire) mais dans un délai de 6 mois après l’anniversaire pour le paiement d’une taxe de renouvellement – par mois ou fraction de mois de prorogation
100 AUD
Taxe de modifications volontaires avant le dépôt d’une demande d’examen ou après acceptation
250 AUD
Taxe supplémentaire de modifications volontaires après acceptation si la description tel qu’il est proposé de la modifier comprend plus de 20 revendications et que l’effet de la modification est d’augmenter le nombre de revendications, pour chaque revendication supplémentaire
250 AUD
La liste complète des taxes nationales de l’office figure dans l’annexe 2 de la partie 7 du règlement australien sur les brevets.
Comment le paiement des taxes peut-il être effectué?
i) Toutes les taxes doivent être payées à l’Office australien des brevets.
ii) Les taxes nationales doivent être payées par carte de crédit, sur des comptes pour certains services, en espèces, par chèque, mandat postal, “EFTPOS”, “EFT” ou débit direct, en dollars australiens. Les paiements par virement bancaire doivent être effectués auprès de la banque suivante :
Nom du bénéficiaire
IP Australia Official Departmental Account
Nom de la banque
National Australia Bank
Compte bancaire no
082-926 868711229
Adresse de la banque
Woden Shopping Square ACT 2606
Code BIC/SWIFT
NATAAU3303M
Formulaires
Se référer à l'Office
Notes:
1 a b c Doit être remise ou payée dans le délai applicable en vertu de l’article 22 ou 39.1) du PCT.
2 a b c Cette exigence peut être remplie si la déclaration correspondante a été faite conformément à la règle 4.17 du PCT.
3 a Une traduction vérifiée n'est requise que sur demande du Commissioner.
4 a b c d e f g h i j k l m n o p q r s Cette taxe est applicable lorsque les moyens préférés suivants pour des transactions spécifiques sont utilisés : Online Services (eServices) ou Business to Business (B2B). Pour de plus amples détails, se référer à http://www.ipaustralia.gov.au/patents/understanding-patents/time-and-costs
5 a b c d e f g h i j k l m n o p q Cette taxe est applicable lorsque d’autres moyens acceptés tels que courrier ou à un comptoir sont utilisés pour des opérations conventionnelles. Pour de plus amples détails, se référer à http://www.ipaustralia.gov.au/patents/understanding-patents/time-and-costs
Édition spéciale au 31 octobre 2023, préparée pour les candidats à l’EEQ printed on 23 juil. 2024